20/09/2018

« Au Grenier de Chloé »

Au grenier de Chloé 12 sept 2018 (1).JPG

Isabelle étant partie aux antipodes après plusieurs années de présence dans sa « friperie », c’est Chloé Falempin de Montbolo qui a repris la sympathique boutique rebaptisée « Au Grenier de Chloé ». Entrez et chinez, vous trouverez certainement votre bonheur dans l’éventail d’occasions sélectionnées. Il faut juste prendre son temps pour dénicher les trouvailles à lesquelles on ne pensait pas forcément.

Vêtements, meubles, objets décoratifs, bijoux, sacs, chaussures, à des prix tout petits pour femmes, hommes et enfants, tout y est.

Le système de vente d’occasion permet également de déposer des articles en bon état, rachetés par Chloé ou transformés en bons d’achat dans le magasin.

Le renouvellement des stocks se fait ainsi au gré des saisons et des souhaits de la clientèle.

Chloé vous accueille du mardi au vendredi de 9 H à 12 h et de 15 H à 18 H et le samedi de 9 H à 12 H. 

18/09/2018

La chasse est ouverte

 

DSC00057 - Copie.JPG

Champs ravagés, raisins égrappés, branches cassées, les dégâts causés par les sangliers sont récurrents dans nos campagnes. Même les clôtures n’arrêtent pas les bêtes affamées qui cherchent désespérément leur pitance.

« C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’avancer l’ouverture de la chasse », explique Joseph Farré, le président de l’ACCA (Association Communale de Chasse Agréée) de Reynés.

Après le repas traditionnel de juillet réunissant deux cent vingt convives autour de grillades au feu de bois, les chasseurs ont poursuivi le nettoyage des routes et chemins avant la nouvelle saison.

Le site expérimental d’enfouissement est opérationnel. Aidés par la mairie, la Communauté de Communes du Vallespir et la Fédération Départementale de Chasse, les chasseurs ont aménagé eux-mêmes un terrain communal sur lequel ont été creusées quatre tranchées d’un mètre de profondeur, clôturées pour éviter l’intrusion de carnassiers, permettant ainsi de se débarrasser proprement des déchets de la chasse.

« Les viscères sont abandonnés dans la forêt où les animaux sauvages les dévorent très vite. Les dépouilles jetées dans les fosses sont recouvertes de broyat et de terre. La désagrégation se fait ainsi progressivement et naturellement, ne générant aucune odeur.

Ce projet est une initiative pilote au niveau national, suivie par la CCV et la FDC66 qui assure les contrôles sanitaires réguliers.

Un prélèvement est effectué tous les mois par les services vétérinaires de la Préfecture et de la Fédération et un bilan est prévu à la fin de la saison pour rendre compte de l’efficacité du procédé. Au bout d’une dizaine d’années la première fosse peut être réutilisée. »  La matinée de chasse s’achève. Tandis que s’installe autour de la table la troupe au tee-shirt orange agrémenté du transfert d’un sanglier ombrageux mentionnant la « colla de Reiners», le nettoyage du matériel s’achève à grands coups de jet d’eau. Cinquante six chasseurs veillent cette année à la régulation du gibier sur la commune de Reynés et l’enthousiasme est au rendez-vous en ce début de campagne qui devrait éviter la prolifération des sangliers et limiter leurs nuisances. 

12/09/2018

La flûte qui chante

St Paul chapelle maison (5).JPG

« Pour fêter ensemble la rentrée » du Festival Lyrique des Pays Catalans, dimanche 16 septembre à 17 H, la chapelle Saint-Paul de Reynés résonnera des accents de « la flûte au son qui chante » lors d’un magnifique concert un peu spécial, « hors des sentiers battus, à travers chants » comme l’annonce Marie-Pierre Michel. Un concert magique où la flûtiste, accompagnée de sa complice Roseline Chenu au piano, se propose « d’amener le public dans cette belle aventure de sonorité ». Et de guider les spectateurs sur un itinéraire musical émaillé des commentaires facétieux dont elle a le secret. A noter la libre participation aux frais et un prochain récital le 7 octobre à Saint-Ferréol.

09:26 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)