12/03/2016

Les écoliers de Reynés à la vigne

Les élèves du Pont-de-Reynés ont reconduit cette année leur projet pédagogique sur le cycle  des travaux viticoles.

Ils se sont rendus à pied à leur petite vigne du Ventous,  découvrant ainsi par la piste panoramique la géographie de leur vallée. L’évolution de la végétation, l’éclosion des fleurs, les changements de saisons, l’observation d’un insecte, tout devient pour eux école de vie, et leur curiosité et leur jugement sont sans cesse sollicités. Aussitôt arrivés dans leur domaine, qu’ils se sont approprié, ils examinent les ceps, commentent leurs observations, admirent le paysage qu’ils connaissent si bien pour l’avoir également croqué en peinture, assis dans l’herbe des talus, s’installent dans le « casot », saluent Milord le cheval devenu un copain au fil du temps.

Les plus jeunes, la classe de Julie, ont « espodassé » (pré-taillé) en janvier, ramassant les sarments pour faire les fagots qui serviront à griller la saucisse le jour tant attendu des vendanges. Ils sont repartis les bras chargés de magnifiques bouquets de mimosa.

Les plus grands quant à eux ont exécuté la taille ce mois-ci, tâche délicate puisque de sa précision dépend la qualité de la future récolte.

Sous l’œil attentif de Danièle la maîtresse, des auxiliaires de vie scolaire et des parents accompagnateurs, ils ont suivi les conseils de Mado, de Jean et de Jeannot qui leur ont expliqué les différentes façons de procéder selon que la vigne est travaillée à la main ou avec des machines, selon la forme que l’on veut donner au cep, en gobelet ou en échalas.

Laurent a fait ensuite une démonstration avec des sécateurs électriques qui facilitent le travail du coupeur.

La vigne est leur métier, leur vie, leur passion et ils sont ravis de transmettre un savoir-faire, les gestes ancestraux du vigneron, maintenir la tradition dans la convivialité et le partage, ramenant à de véritables valeurs de solidarité et d’entraide.

Les écoliers sont repartis vers leur école, toujours à pied, le cœur empli du bonheur simple de ces moments passés ensemble dans leur petite vigne du Ventous.

Ces journées de plein air trouvent leur prolongement dans l’exploitation pédagogique qu’en font les enseignantes au cours des activités scolaires multiples favorisées ainsi par une motivation à nulle autre pareille.

 

 pré-taille 4 fév 2016 - Copie (2).JPGtaille7 mars 2016 (9) - Copie.JPG

 

Les commentaires sont fermés.