03/04/2016

Alerte à l’ours !

l'ours.jpg

Dans la soirée de mercredi 30 mars, un apiculteur de Reynés a eu une désagréable surprise en arrivant à son rucher. Croyant tout d’abord de loin à un voleur de ruches, il s’est vite rendu compte qu’il s’agissait d’un ours brun de grande taille.

Complètement abasourdi, son premier réflexe  a été de rebrousser chemin aussi discrètement que possible pour se mettre à l’abri dans son véhicule.

Ruches renversées, cadres éparpillés, les dégâts sont considérables.

 Il a aussitôt appelé la « Garderie », service de la Fédération de Chasse, pour signaler la présence de la bête sauvage et indiquer sa localisation précise.

Ayant sûrement décelé une présence humaine, l’animal s’est évaporé dans la nature.

Jean-Jacques raconte : « Sur le coup, je n’en croyais pas mes yeux, mais j’ai vite réalisé le danger qu’il y avait à m’attarder, ces animaux ont une force terrible et peuvent attaquer s’ils se sentent menacés. Ma famille et mes amis ne me  croyaient pas et pourtant je n’ai pas rêvé. »

Après le varroa et le frelon asiatique, c’est une nouvelle menace pour les abeilles. Dans certaines régions des Pyrénées des subventions sont accordées aux apiculteurs qui installent des barrières protectrices pour éviter que les ours ne s’approchent des ruches.

Le Vallespir n’est donc plus à l’abri s’ils se hasardent aussi bas, menaçant la population.

L’Office National de la Chasse a pris des mesures pour pister l’animal qui pour l’instant n’a pas été localisé.

La Gendarmerie conseille aux randonneurs, aux pêcheurs et autres usagers d’être vigilants.

 Merci de signaler tout indice probant à la mairie de votre commune.

Les commentaires sont fermés.