09/05/2016

L’école du Pont-de-Reynés dans les Albères

Pour clore  le deuxième trimestre avant les vacances de printemps, les élèves de l’école du Pont-de-Reynés sont partis à la découverte du massif des Albères.

Transportés en autocar jusqu’au Col de l’Ouillat, grands et petits ont entrepris l’ascension à travers hêtres et sapins jusqu’à la crête du Pic Néoulous. Ils ont jeté un œil soupçonneux mais intéressé aux vaches placides ruminant dans les prés, remarquant qu’un petit veau « avait encore le cordon ombilical ».

Le temps venteux et ensoleillé dégageait l’horizon, dévoilant un splendide panorama avec le Canigou majestueux en toile de fond.

 Les élèves ont bien compris que la clôture de fil de fer barbelé séparait la France, avec la plaine du Roussillon et la Côte Vermeille, de l’Espagne, avec l’Empordà, la baie de Roses et le cap Creus.

Les élèves remarquaient les fleurs de pissenlit aux tiges courtes, les buissons de houx sculptés par les bourrasques,  les branches inclinées des hêtres qui témoignent de la force du vent dominant.

Après un dernier effort pour atteindre à 1256 mètres le relais de télévision du Néoulous et ses antennes « que l’on voit de chez moi », c’était le pique-nique à l’abri dans la forêt et la construction de  l’incontournable cabane tapissée de mousse avec des matériaux bien différents de ceux du Ventous.

La visite du puits à neige était le point fort de cette journée, une intrigue  pour les enfants habitués au congélateur et pour qui ces pratiques paraissent bien étranges.

Les questions fusaient. Les explications seront données en classe par les enseignantes au cours de l’exploitation pédagogique de cette journée riche en découvertes que les enfants à l’unanimité ont trouvé « géniale ».

 

21:59 Publié dans Culture, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.