30/05/2016

Fête de Les Salines

L’aplec de Sant Isidre ou Fête des Pagesos, (Fête des Paysans), a bénéficié d’une météo clémente et a drainé une assistance nombreuse venue de  Maçanet, de Reynés et du Vallespir au sanctuaire des Salines.

Les Catalans du Nord, à pied ou en voiture, par les crêtes et le Roc del Pou ou par le chemin des Cérétans, ont afflué dans une ambiance conviviale pour se retrouver devant l’ermitage, où la messe était célébrée dans la chapelle, suivie de la distribution des pains bénits, et de « l’arrossada » ou riz du paysan, très goûteux et fort apprécié.

L’espace herbeux aux alentours était parsemé de groupes joyeux partageant charcuteries, salades, omelettes et moscatell, dans l’herbe ou équipés de tables pliantes, sur fond musical.

Une délégation du Comité de Jumelage Reynés-Maçanet de Cabrenys était présente, ainsi que « l’Atelier de chant » de Céret qui a donné une aubade, entonnant « Muntanyes del Canigò, « Els Segadors » et autres refrains repris en chœur par un public enthousiaste.

Les futurs projets des deux villages jumelés ont été évoqués avec Mercé Bosch, « alcaldessa » (maire) de Maçanet.

Après le tirage de la tombola, des jeux populaires et des sardanes ont clôturé cette journée festive organisée par Maçanet de Cabrenys.  les Salines 15 mai 2016 (3).JPG

Les élèves du Pont de Reynés voyagent dans le temps

L’école du Pont de Reynés au complet s’est rendue en autocar au Perthus où les élèves ont pu vivre quelques heures au rythme des soldats de la garnison d’autrefois, admirer le remarquable ouvrage défensif de Vauban et découvrir une page de l’histoire de la région.

Echauguettes à vision panoramique, épaisses murailles, four à pain permettant de nourrir les six cents soldats présents, cellules étroites où les prisonniers purgeaient leur peine, puits ingénieux pour capter l’eau potable, vaste chapelle, douves et pont-levis, autant d’éléments représentatifs des forteresses construites tout le long de la frontière.

Les écoliers ont, par un jeu d'orientation, été invités à rechercher le testament de Vauban. Grâce à une série d’indices qu’ils ont traqués dans le dédale des bâtiments, ils ont pu reconstituer le puzzle d’une carte du fort au dos de laquelle une charade les a menés à l’emplacement du trésor.

Après l’époque du Roi  Soleil, les plus grands ont fait un bond dans le temps avec la découverte des ruines de Panissars où les âges se superposent. Sur les ornières creusées par les chars romains et les grands blocs du Trophée de Pompée subsiste la voûte du prieuré bénédictin du XI° siècle, une étape sur le chemin de Compostelle.

En humidifiant la paroi, on voit apparaître la peinture d’une fresque malheureusement bien endommagée.

Ces traces du passé plongent concrètement les élèves dans notre histoire. La théorie devient réalité, on passe des livres et des cahiers au terrain, au tangible.

Une tortue découverte parmi les cistes, rescapée peut-être de l’incendie de 2012, aux traces encore visibles, des touffes de thym odorant, c’est la flore et la faune de la région qui se dévoile aux yeux des enfants curieux et enthousiastes.

Les plus jeunes, restés au fort,  grâce à un jeu de piste et d'observations, avaient pour mission de retrouver la clé du fort. Une carte indiquait par des flèches les endroits où découvrir différents indices, épée, cheval…

Tout au long du parcours, ils devaient ramasser des herbes, des fleurs qu'ils déposaient dans un chaudron pour fabriquer une potion magique afin de chasser les sorcières de Bellegarde.
Imagination, rêve, réflexion, découvertes, ce fut une journée riche et conviviale en ce lieu emblématique de l’histoire de la Catalogne

Alevinage dans nos rivières

Le vendredi 6 Mai des membres bénévoles de l'AAPPMA de Céret et ses environs ont parcouru nos cours d'eau sur les hauteurs de Céret et Reynés afin de déverser douze mille alevins de truites Fario de souche Carança. Six mille d’entre eux ont été déversés dans la partie mise en réserve du Correc fosc, entre la limite aval au passage à gué de la Font d'en Chaubet jusqu’à la source, soit 1.300 Km. Les six mille autres ont été partagés en aval de la réserve et sur les affluents de cette rivière afin de repeupler autant que faire se peut nos cours d'eau. Dans quelques mois il sera procédé à une étude de la réserve afin de savoir comment ces alevins se sont comportés et voir si les prédateurs connus (vison d'Amérique, loutres et cormorans) ont sévi.

Nous profitons de cet article pour annoncer à nos jeunes Reynésiens garçons ou filles âgés de moins de treize ans qu'un concours pêche est organisé le 11 juin 2016 de 08h30 à 12 h00 à la plage des aviateurs à Céret. Les inscriptions peuvent se faire à l'Office de Tourisme de Céret, et pour tout autre renseignement en téléphonant au 06 24 21 23 52. 

Roger Guitard, trésorier, procédant à l'alevinage..jpg