08/06/2016

L'Europe au service de l'histoire

Durant la conférence de presse qui s’est tenue à Prats de Mollo, Bernard Rémédi, Président du Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier des Vallées Catalanes du Tech et du Ter a présenté le projet de valorisation du patrimoine PATRIMC@T.

De nombreux élus et personnalités étaient présents, entre autres le maire de Maureillas André Bordaneil, Vice-président, et Ramon Roqué, maire de Sant Joan de les Abadesses, Vice-président pour la Catalogne Sud.

Un financement européen  a été engagé pour soutenir divers projets dans le cadre du programme POCTEFA de coopération transfrontalière afin de promouvoir le développement durable des territoires frontaliers.

C’est ainsi que la municipalité de Reynés, après la présentation d’un dossier sur le vieux château du XI° siècle a vu son projet retenu par le Comité de Sélection.

Les opérations distinguées sur un territoire allant du Boulou à Sant Joan de les Abadesses (Catalogne Sud) sont très diversifiées : le Musée du Liège à Maureillas, un Centre Culturel à Can Marques de Camprodon, le Cami de la Retirada de Mollo au Col d’Ares, les Tours de Cabrens à Serralongue, à Setcases la réhabilitation de l’église et le réaménagement du centre urbain…

Le castell de Reynés va donc retrouver une nouvelle jeunesse et sortir de l’ombre des chênes où se cachent les quelques vestiges, murs d’enceinte, archères, courtines, angles de remparts, marches d’escalier empierré et surtout l’emplacement de la première chapelle préromane Sant Vicenç, adossée au rocher, dont l’historien Joan Badia Homs disait qu’elle donnerait des surprises si on entreprenait des fouilles.

Le projet de réhabilitation du castell intègre le réaménagement des abords, la sécurisation du site et la signalétique pour permettre de mieux connaître ce lieu historique fréquenté au XIV° siècle par Béatrix de Serralongue, Dame de Cabrenç et Vicomtesse de Rocaberti, qui finit ses jours à Maçanet de Cabrenys en 1344.           SAM_1602.JPG

Les commentaires sont fermés.