16/10/2016

Vendanges des petits écoliers

La récolte est prête à partir à la cave..JPGPetites vendangeuses en pleine action.jpgMalgré une baisse de rendement récurrente, due à des raisons diverses analysées en classe, les élèves des écoles maternelle et élémentaire du Pont de Reynés ont perpétué cette année encore la tradition des vendanges à la vigne. « Nous n'avons pas pu cueillir beaucoup de raisins dans notre vigne car les sangliers, les frelons et les oiseaux avaient tout mangé. » font-ils remarquer.

Venus à pied de l’école, leur sac sur le dos, ils ont coupé les grappes à l’aide de ciseaux à bouts ronds tout en dégustant à satiété les grains sucrés à point « des raisins noirs et blancs ».

Les seaux vite remplis étaient vidés dans les comportes et deux gentils viticulteurs ayant cédé une partie de leur récolte aux petits vendangeurs, la moisson a été bonne et le degré élevé.

Les apprentis lecteurs du CP-CE commentent : « Nous sommes allés à la vigne de Monsieur et Madame Arnaudies pour cueillir leurs raisins, puis nous sommes repartis vers notre vigne ».

« On a cueilli les raisins de la vigne de Magali. » « Pendant ce temps, les grands sont partis cueillir les raisins de la vigne du papi de Rafaël. »

Tous ont trouvé très agréable « la sortie à la vigne », « se sont régalés à cueillir plein de raisins ». La plupart avouent : « J’ai bien aimé vendanger et marcher », « C’était bien la vigne ! ». « Nous avons pique-niqué puis nous avons un peu joué ».

Après les grillades très attendues avec les sarments ramassés l’hiver dernier, les enfants sont repartis, toujours à pied, soit huit kilomètres au total, heureux de cette belle journée de plein air, aux prolongements pédagogiques multiples.

Dès le retour en classe, les grands du CM ont réfléchi à de nouvelles plantations sur leur parcelle du Ventous, en tenant compte des conditions particulières du terrain et de la climatologie, certains ont même évoqué avec humour l’aménagement d’une piscine avec jacuzzi.

10:02 Publié dans éducation | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.