27/10/2016

Carnet de deuil

 

Jean Chazarenc est né le 12 juillet 1938 à Juvisy sur Orge au cours d’un déplacement de son père qui exerçait le métier de maçon itinérant.

La famille était originaire de la région de Cahors où il a vécu toute son enfance avec ses deux sœurs et son frère plus jeunes.

Après une série d’évènements qui bouleversèrent sa jeune vie, élevé tout d’abord par ses grands-parents, il suivit des études à Toulouse, grâce à un professeur qui le recueillit et devint son tuteur.

Sa passion pour le  théâtre naquit alors et il fit ses premières armes dans le « Grenier de Toulouse », troupe semi-professionnelle.

C’est là qu’il rencontra Nicole, institutrice. Avec elle il partit en Tunisie, professeur de français dans le cadre de la coopération civile et ils eurent deux enfants, Emma et Elie.

Après un bref passage à Castres, il fut muté à Céret où il enseigna au Collège et au Lycée, transmettant sa passion théâtrale aux élèves, animant des Ateliers de Théâtre pour enfants, participant à la vie culturelle et politique de la ville. Nicole fut conseillère municipale de Michel Sageloly. Malheureusement elle fut victime d’un accident de voiture sur la route de Perpignan et Jean ne surmonta jamais ce drame.

En 2000 il créa « L’Echappée Belle », troupe renommée, et en metteur en scène émérite, il adaptait des pièces de Calacerte, Ribes, Jodorovski, Dubillard et Harold Pinter entouré d’une compagnie d’acteurs enthousiastes et talentueux.

Une terrible maladie eut raison de lui et obligea ses enfants à vendre sa maison de Reynés pour prendre un appartement à Céret et lui permettre ainsi de rester à son domicile et d'avoir une vie sociale le plus longtemps possible avant de finir ses jours  à la Maison de Retraite de Céret.

Un hommage lui sera rendu mercredi 2 novembre à 20H30, lors des rencontres de Théâtre Amateur de Céret, « Les Planches ». 

Les commentaires sont fermés.