16/02/2017

L’ agence postale de Reynés fait peau neuve .

poste reynes  choix.JPGposte reynes Christine  (6).JPG

Installée dans un local à vocation commerciale du bâtiment des Echoppes, près d’une boutique de vêtements, d’un salon de coiffure, de la pharmacie et non loin de la boulangerie, l’agence postale communale de Reynés est, de tout le département, celle qui fonctionne le mieux par l’affluence du trafic (plus de trente visites par jour en moyenne, chiffre doublé en période de fêtes) et le nombre d’opérations réalisées.

Ouverte en 1994, cette annexe de la Poste de Céret  dépend de la commune de Reynés pour la gestion du personnel et l’entretien des murs, tout en étant rattachée à la Poste pour ce qui concerne la comptabilité, la maintenance du matériel ainsi que la formation des agents. La Poste verse une subvention mensuelle  pour aider la mairie à  pérenniser la présence postale dans le village.

 Suzanne Strupichowicz a eu l’honneur d’étrenner la première et unique agence postale de départ communale, innovatrice, créée à la demande des administrés, car elle répondait à de réels besoins.

Son atout principal est la proximité, appréciée par les clients de Reynés mais aussi du Haut Vallespir pour qui le parking et les différents commerces présentent des avantages indéniables sur le chemin de Céret ou de la plaine.

L’autre attrait non négligeable est bien sûr l’accueil réservé aux clients, dont certains redoutent les automates des grands bureaux et pour qui l’assistance courtoise et gracieuse de la préposée est irremplaçable.

Ce qui n’empêche pas l’évolution des prestations offertes puisqu’en 2013 a été installée une  tablette tactile qui permet de consulter différents  sites tels que celui de la mairie de Reynés mais aussi les sites des administrations, des impôts,  etc. Grâce à la banque en ligne chacun peut également saisir ses propres comptes en utilisant un identifiant et un mot de passe. Cette tablette  a été installée par La Poste au cours d’un programme  expérimental et seulement cinq agences au niveau national en étaient dotées. 

Dernièrement, la mairie de Reynés a procédé à divers travaux d’embellissement, en partie financés par la Poste : dalles acoustiques pour remplacer l’ancien plafond, réfection de l’installation électrique avec luminaires à éclairage LED,  radiateurs tout neufs, cloison supprimée pour gagner de l’espace, menuiserie de la porte d’entrée et de la baie vitrée rénovée, et pour finir  travaux de peinture qui rendent ainsi l’ensemble lumineux et agréable.

Détail qui apporte encore plus de convivialité: un petit meuble bibliothèque permet des échanges spontanés de livres, à prendre ou à laisser.

L’aménagement va se poursuivre avec une grande table pour remplir les formulaires ou compulser des documents.

Depuis 2010 et le départ à la retraite de Mme Strupi, c’est Christine Marti qui occupe le poste et administre avec le sourire la bonne marche de la petite agence postale qui a vraiment tout d’une grande.

Elle se dit enchantée par ce nouveau décor : « Je ne vois pas le soleil de la journée, et ce nouvel éclairage apporte de la luminosité. » Si elle est satisfaite de ses conditions de travail, elle souhaiterait malgré tout « ouvrir aussi l’après-midi, au  moins deux fois par semaine, à la demande des clients. Pour les fêtes, c’était la bousculade, il fallait remettre le courrier et les paquets au facteur et je n’avais pas le temps de tout préparer… Un renfort aurait été précieux à ce moment-là… »

 Les clientes interrogées sont fidèles et n’ont que des compliments à formuler :

Madeleine, curiste à Amélie : « J’apprécie le parking facile et la pharmacie à côté. »  Danièle, de Reynés : « Je ne fais jamais la queue comme dans d’autres bureaux. » Andrée, d’Amélie : « Avec mon mari handicapé, je me gare devant la poste sans aucun problème. » Marie-Madeleine de Reynés refuse tout simplement d’aller ailleurs…

Ouverte tous les matins de la semaine de 8 H 30 à 12 H, une réflexion est en cours pour une présence également l’après midi, à vocation touristique avec prospectus et renseignements utiles pour les gens de passage.

Et pourquoi pas l’extension du service premier, selon les vœux de Christine et de ses clients ?

Les commentaires sont fermés.