19/02/2017

Travaux à La Forge de Reynés

Travaux sur canalisations en cours.png

Réseaux d’eau potable, d’assainissement, de pluvial, câbles électriques, raccordements, revêtement de chaussée… tous les composants des infrastructures installées au siècle dernier vieillissent. Il incombe aux collectivités territoriales de les remplacer ou de les mettre aux normes, ce qui entraîne des nuisances momentanées incontournables pour les usagers de la route.

C’est le cas actuellement pour les travaux sur la route départementale RD115 dans la traversée du hameau de la Forge de Reynés, commencés l’année dernière et réalisés en partenariat avec la CCV (Communauté de Communes du Vallespir).

Tout d’abord, le réseau d’éclairage public a été modernisé avec le changement des consoles et l’équipement en lampes LED basse consommation plus économiques, le financement a été assuré par la commune et le SYDEEL66 (Syndicat Départemental d’Énergies et d’Electricité) pour un montant de 40 000€.

Le SIAEP (Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable) a procédé à la réfection du réseau d’eau potable pour un montant de 600 000 €, comportant la conduite de transport qui alimente Céret et les branchements individuels des riverains avec mise aux normes des compteurs en limite du domaine public. Terminés en décembre 2016, ces travaux ont été réalisés par l’entreprise de travaux publics SADE.

La commune a financé deux poteaux incendie supplémentaires et le remplacement des existants  afin de couvrir toute l’agglomération.

La dernière tranche de travaux comprend la réfection des trottoirs à partir des premières maisons côté Céret jusqu’au carrefour de Las Amas, avec amélioration du stationnement, mise en place de jardinières et de deux arrêts bus avec quais surélevés (aux normes) par l’entreprise TP66.

Le revêtement en enrobé à chaud sera réalisé à partir de l’entrée d’agglomération (qui sera déplacée afin d’intégrer les dernières maisons en bordure de route) côté Céret jusqu’au pont de la voie verte au départ de la canalisation neuve d’eau potable, par l’entreprise Colas.

Deux plateaux traversant surélevés et un marquage sol, garantiront la sécurité des piétons.

Deux radars pédagogiques seront disposés, pour renseigner les conducteurs et dissuader les excès de vitesse.

Ces aménagements sont pris en charge par la CCV pour un montant de 160 000€.

Le revêtement sera supporté par le SIAEP pour une demi-chaussée et par la CCV pour l’autre,  avec une participation de 40% du Conseil Départemental pour le revêtement.

La fin des travaux définitive est prévue vers la mi-mars.

Les commentaires sont fermés.