22/02/2017

Des « Zinzolins » à la Cobla Mil-lenaria, portrait d’un ancien élève de Reynés

 

David Puntunet et son trombonne à Cabestany.JPG

Huit ans, Cours Elémentaire deuxième année, et déjà la passion de la musique se fait jour dans le cœur et l’esprit de David. Il apporte parfois son djembé en classe pour accompagner une fête, une pièce de théâtre ou un anniversaire et il a d’instinct le sens du rythme.

Avec Claude son papa, trompettiste autodidacte célèbre qu’il regarde jouer avec admiration, il tape sur les cymbales tandis que Michèle sa maman est à la grosse caisse et son frère Rémi à la caisse claire, formant ainsi le groupe familial des « Zinzolins ». Devenu plus tard « Els Exerits », étoffé par d’autres instrumentistes,  la formation se déplace à l’occasion de fêtes de villages, de manifestations sportives. Ce fut le cas en juin 2000 lors de la mémorable sortie scolaire à Maçanet de Cabrenys, village jumelé avec Reynés.

Elève sage et appliqué, il entre à neuf ans à l’école de musique de Céret où il apprend le trombone à piston avec Luc Leriche. Bénéficiant de leçons de solfège à domicile grâce à  un copain de son père, Claude Bousquet, saxophoniste de Saint-Marsal,  il intègre deux ans plus tard le Conservatoire de Musique de Perpignan et se tourne vers le trombone à coulisse, son instrument privilégié.

Il gravit alors les différents échelons pour acquérir les rudiments de l’art musical qui deviendra son art de vivre.

A dix neuf ans il devient Médaille d’Or en obtenant le Premier Prix de Trombone et le DEM, Diplôme d’Enseignement Musical qui lui permet d’enseigner la musique dans les écoles primaires, comme à Saint-Laurent de Cerdans, Arles sur Tech ou Prats de Mollo où il est professeur de trombone et de formation musicale, dans le cadre de l’Intercommunalité.

Tout en continuant à se perfectionner au Conservatoire en musique classique et jazz, il consacre une bonne partie de son temps à jouer dans différentes formations.

Dès l’âge de quatorze ans il fait partie de la banda « Els Tirons », de Saint-Laurent et à dix neuf ans il rejoint la célèbre cobla « Mil-lenaria ».

Son éclectisme l’amène à intégrer un groupe de Rumba Catalane de Figueras, « Els Delai », qui anime soirées et bals en Catalogne Sud et Nord. Un nouvel album va sortir avec quelques arrangements et compositions de David et la présentation du CD en avant-première est prévue dans les prochains mois en Vallespir.

Il joue aussi avec « Soly Rock », groupe spécialisé, comme son nom l’indique, dans les rythmes rock and roll, et rock d’ambiance festive, se produisant surtout en été.

En duo « Gadjololo »  avec le guitariste Laurent Mahé de Maureillas, il propose également de la musique de variétés, des années 1980 à nos jours.

Pour toucher un public plus jeune, il prépare enfin avec un DJ un projet de musique électronique retravaillée où il intervient en trombone solo.

Son objectif actuel est de passer  dès que possible le concours qui lui permettra d’obtenir la titularisation. La date n’étant pas encore fixée, il attend patiemment  pour monter le projet pédagogique indispensable. Son expérience foisonnante dans tous les domaines se précisant de jour en jour, nul doute que le Trombone d’Or de Reynés saura convaincre les jurés de sacrer « Professeur » ce talentueux musicien à l’avenir prometteur.  

Les commentaires sont fermés.