09/04/2017

De l’art roman à l’art gothique, avec Reynés Patrimoine Culturel

henri Loreto.JPG

Henri Loreto, ancien conservateur des antiquités et objets d’art, en bon pédagogue, a révélé à un public nombreux les arcanes de la filiation entre l’art roman et l’art gothique, la transition qui mûrit progressivement durant de longues années pour arriver à l’éclosion de joyaux incomparables, tels la cathédrale Saint-Jean de Perpignan, celle de Strasbourg ou l’église de Castelló d’Empùries en Catalogne Sud.

Depuis les grandes salles des basiliques romaines avec chœur cintré et entrées multiples, forums où se traitaient les affaires et la justice, jusqu’au foisonnement de statuaires, colonnes, enluminures, retables ciselés dans des espaces aériens et lumineux, des siècles se sont succédés. 

La grande nouveauté de l’architecture à la fin du XI° siècle étant l’invention de la « voûte d’arêtes, une croisée destinée à mieux renvoyer les forces sur les murs latéraux », de grandes fenêtres sont alors ouvertes. « La lumière a vaincu la pierre ». Passant à travers les scènes sacrées des vitraux, elle baigne l’espace purifié. Les constructions s’élèvent, étayées de contreforts utiles mais décoratifs. Alors que l’artiste roman fuyait la réalité, le réalisme s’installe avec une gestuelle, des détails  précis, la nature étant source d’inspiration. Le célébrant tourne le dos aux fidèles et les retables s’agrandissent et s’ornementent.

La conquête de la lumière se retrouve également en musique et en littérature, tandis qu’apparaissent d’importantes mutations sociales, politiques et religieuses.  Le 13° siècle voit la formation de grands états avec un pouvoir royal affirmé. L’art est alors au service de la couronne.  Une classe nouvelle apparaît, la bourgeoisie, qui développe le commerce entre les régions et  intervient dans l’art religieux. A Arles sur Tech, la confrérie des charcutiers organise des ventes aux enchères pour financer la restauration de l’abbaye. Les particularités régionales et les influences diverses font la diversité de l’art gothique, apparu  dans le département à la fin du 13° siècle. Henri Loreto nous a offert ainsi un voyage dans l’art et dans l’histoire que ses auditeurs ont prolongé par des commentaires sur la durée de construction des cathédrales ou le style architectural de la Sagrada Familia de Barcelone.  

Les commentaires sont fermés.