02/08/2017

L’univers onirique de Claude Martin

Claude Martin 25 juil 2017 (1).JPG

Claude Martin accroche ses toiles pour la deuxième fois à la chapelle Saint-Paul de Reynés.

Les oliviers multi centenaires escortent les visiteurs pour entrer dans l’univers onirique et créatif d’un artiste prolifique qui laisse son inspiration le guider au fil de ses toiles. « Je commence sans idée précise, l’inspiration vient au fur et à mesure. Je reprends quelquefois plus tard une œuvre en attente. » Le peintre autodidacte de Castelnou aborde tous les sujets, sombres comme la « désintégration » de la matière sublimée en fleurs jaillissant devant le disque solaire, mystique avec « la naissance dans l’olivier » symbole d’éternité, ou teintée d’humour avec le « Tartarin de Katmandou » fumant  le « pétard ».

Parfois le regard découvre comme dans les jeux d’enfants un sujet dissimulé à l’intérieur des volutes colorées où l’abstrait et le concret se mêlent.

Voyages, musique, paysages, création du monde font la part belle à la symbolique, l’imagination, la libération créative. La couleur est partout, harmonieuse dans le camaïeu des bouquets ou puissante dans « la mer qui voit rouge ». Le mouvement sinueux promène le regard jusqu’au cœur du tableau, de découverte en découverte, sous l’œil dalinien du surréaliste au Centre du Monde.

Accueilli par les représentants de la municipalité Hélène Bouf, Jean-Pierre Marquès et Jacques Sicre, Claude Martin expose ses œuvres à la chapelle Saint-Paul jusqu’au 5 août de 15 H à 19 H.

Les commentaires sont fermés.