05/09/2017

Ouverture de classe à Reynés

rentrée  2017 4 sept (8).JPG

La rentrée à l’école du Pont de Reynés s’est effectuée sous de bons auspices puisqu’une troisième classe élémentaire a été ouverte par l’Académie, les effectifs ayant notablement augmenté. Nathalie Robert est nommée sur le poste. Venue d’Amélie les Bains-Palalda où une fermeture de classe a été décidée, c’est avec plaisir qu’elle intègre l’équipe éducative de Reynés.

La répartition des élèves décidée d’un commun accord affecte la classe du CP avec 14 élèves à Nathalie Robert, celle du CE1/CE2 (23 élèves) à Julie Companyo tandis que la directrice Danièle Bauer aura les 26 CM.

Les mêmes enseignantes de maternelle reprennent leur place, Géraldine Bosch avec les plus petits de 2 à 4 ans (23 élèves) et Marie Bournet à la direction avec 20 grands de 4 à 6 ans.

Et c’est avec une énergie et un enthousiasme revitalisés par les vacances d’été que les enseignantes vont aborder conjointement les projets nouveaux préparés dans le cadre des programmes pédagogiques officiels et qui génèrent comme d’habitude une motivation particulièrement enrichissante auprès des élèves

13:54 Publié dans éducation | Lien permanent | Commentaires (0)

Reynés, dernière étape du rallye Aspavarom.

rallye du 10 septembre 2017 préparation (5).JPG

Le village de Reynés se prépare à accueillir un événement festif, sportif et culturel, le dimanche 10 septembre, organisé conjointement par l’association boulounenque ASPAVAROM (ASsociation pour le PAtrimoine de la VAllée de la ROMe) dont Véronique Bazia est la présidente et celle de Jean-Paul Escudero Reynés-Patrimoine-Culturel.

Ce vingt-deuxième rallye de découverte du patrimoine étend cette année son territoire de recherche en proposant une troisième et dernière étape à Reynés, après le Boulou où sera donné le départ, et Maureillas. A l’arrivée à la salle des fêtes, un apéritif sera servi suivi du repas avec melon au Banyuls, poulet aux gambas, mousse au chocolat et café. De quoi reconstituer les forces après les efforts physiques et intellectuels consentis durant le périple…

Pour répondre aux différents questionnaires distribués à chaque étape, il est recommandé de se munir de cartes géographiques, d’une boussole, d’un mètre, d’un dictionnaire, de bonnes lunettes, des cahiers de la Rome, de livres d’histoire, de botanique, de chaussures confortables, bref, de tout le matériel du parfait petit détective.

Les résultats seront proclamés et les réponses dévoilées après le café tandis qu’est prévue une visite en immersion d’un site historique du village de Reynés.

Renseignements et inscriptions jusqu’au 6 septembre 2017 au 06 16 53 35 63

Marie et le bonheur de courir

Marie A au trail du cassoulet à Verfeuil - Copie.jpg

A Reynés, la course à pied est une institution. Ils sont nombreux les habitants de ce beau village à s’adonner à ce sport si bienfaisant pour la santé. Marie Armentier est de ceux-là.

Tout d’abord, après avoir été présidente du Comité de Jumelage Reynés-Maçanet de Cabrenys, elle laisse l’association en 1993 pour fonder la « Ronde de Reynés en Vallespir » qui acquiert très vite une renommée internationale avec un nombre de participants en hausse chaque année.

Mais cette nouvelle responsabilité n’empêche pas Marie de courir. Elle enchaîne les courses dans le département, d’autres régions de France, à l’étranger aussi, et son palmarès est impressionnant avec les 100 km du Périgord Noir en Dordogne en 2002, la GTA (Grande Traversée des Albères), le semi-marathon du Beaujolais…et bien d’autres auxquels il faut ajouter quatorze marathons (42 km 195) dont Paris, Barcelone, Athènes berceau de l’épreuve en 2014, Londres en 2015, Marseille, Toulouse, Monaco….

Son organisme exceptionnel, alors que la plupart des marathoniens accusent le coup aux alentours du trentième kilomètre, lui donne au contraire un regain d’énergie et une « pêche d’enfer » pour terminer le parcours en pleine forme.

Depuis quelques années en master 3, elle rafle toutes les récompenses ou presque… Essayer de lister ses résultats est mission impossible. Plus elle avance en âge plus elle fréquente les circuits et toutes les courses du Challenge de l’Indépendant (dont elle a été pendant longtemps une correspondante active) la voient au départ.

Enfin, au mois de juin, c’est la consécration. Marie s’est distinguée au Marathon du Soleil de Minuit à Tromsø en Norvège, en montant sur la troisième place du podium dans sa catégorie. Des projets plein la tête, arrivée première Master 3 dimanche dernier au Championnat du Canigou et prête pour d’autres épreuves reines, elle est depuis quelques mois grand-mère d’un petit Marcel qui sans nul doute courra très bientôt sur les traces de sa jeune mamie…

13:50 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)