27/10/2017

En compagnie de Franz Schubert à la chapelle Saint-Paul

concert Saint-Paul 22 oct 2017 (10).JPG

Parler de concert exceptionnel est une évidence, louer la qualité des interprètes en est une autre, tant les prestations des soirées de « L’Automne Musical en Vallespir » sont toutes plus éblouissantes les unes que les autres.

La chapelle Saint-Paul qui a servi de décor au Voyage Musical en compagnie de Franz Schubert a séduit les nombreux choristes par son acoustique incomparable, leur faisant découvrir là des sonorités nouvelles.

Avec Christian Papis en chef de chœur et narrateur, au fil de « leader » et d’émouvantes pièces pour piano et cordes, se déroulait la vie du célèbre compositeur et Franz Schubert nous devenait familier.

Né à Vienne en 1797, douzième enfant de sa famille, petit de taille, surnommé « champignon », « d’une intelligence divine », « il savait tout avant qu’on le lui apprenne ». Gravement malade, il perd ses cheveux, entame sa huitième symphonie qui ne sera jamais achevée. Il meurt à trente et un ans de la fièvre typhoïde, laissant plus de mille œuvres. Pauvre résumé d’une vie aussi riche…

Le concert débuta par une surprise : « L’impromptu n° 4 » avec au piano Dihn Barbry du Conservatoire de Perpignan, suivi de quelques beaux leader, du « Trio n°2 Opus 100 » devenu célèbre avec le film Barry Lyndon, accompagné d’Emilie Benterfa au piano, Mélina Rouquié au violoncelle et Alexia Turiaf au violon et un intermède plein d’humour, clin d’œil aux « Frères Jacques » sur le thème de « La Truite ». La deuxième partie du concert était consacrée à la « Messe en Ut Majeur » chantée par quatre solistes, Lambert Barthès, ténor, Odile Pech, mezzo-soprano, Zihao-Marc KE, baryton, et Lauranne Oliva, soprano, soutenus par les choristes de « L’Accent Lyrique ». L’occasion de tomber sous le charme de la voix extraordinaire de la jeune Lauranne, 17 ans, dont l’ampleur du talent promet de s’épanouir pleinement pour le plus grand bonheur de son public.

Bertrand Gautheron rappela que le partenariat avec MŪSIC, musée des instruments du monde de Céret, offre à chaque spectateur la possibilité de s’inscrire pour une visite gratuite et guidée par le Directeur du musée.

L’association « Musiques et Voix en Pays Catalans » poursuivra son voyage musical après les vacances de Toussaint avec d’autres concerts à venir. Renseignements et réservations : 06 99 88 90 43, Email : fcpc.ceret@gmail.com, site internet : www.amuvall.org   

09:05 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

25/10/2017

A Marseille une baleine, à Reynés un camion

 

camion coincé 23 oct 2017.jpg

16 H route du Vilar à Reynés. Un camion de transport s’engage sur le pont étroit qui surplombe la petite rivière de la Palmère. Surpris par la courbe brutale du virage et l’étroitesse de la chaussée,  le conducteur heurte le tablier du pont avec une roue arrière. Dans une énorme détonation, « comme un coup de fusil »,  le pneu explose et l’essieu se brise. Le camion est immobilisé, empêchant les véhicules de circuler. Les chauffeurs bloqués examinent la situation, discutent, évaluent les chances de résolution, grognent. Comment rejoindre la Ribera Ample ou Taillet, rentrer chez soi ou sortir du Vilar ? Le détour possible par Amélie ou Oms n’est pas une mince affaire…  Des employés de l’Equipement accourus cherchent une solution, mais le temps passe et la nuit tombe. Guidé par les personnes présentes, le chauffeur essaie de dégager la voie mais il peut difficilement manœuvrer, le train arrière étant en travers. Il recule pourtant et les voitures peuvent se glisser dans le petit espace libéré. Vers 22 H enfin, un engin de remorquage transborde le camion accidenté. La voie est libre… Le port…non, le pont est à nouveau praticable.  

Fête au village

Collet et vide grenier Reynés 22 oct 2017 avec Nyssa Pons (12).JPG       vide grenier castanyada 22 oct 2017 (2).JPG

 

Journée intense à Reynés en ce dimanche d’automne. Après la balade botanique et géologique sur les hauteurs du village les promeneurs ont pu chiner dans le vide grenier organisé par l’association « La Récré » au profit des écoles de Reynés. L’éventail des objets proposés est si vaste que chacun peut y dénicher la pépite qui fera son bonheur. Le stand de restauration avec frites saucisses et boissons a fait recette, de quoi augmenter la cagnotte et faciliter les divers projets initiés par les enseignants des écoles.  L’énorme tas de compost déposé au village par la CCV et distribué gratuitement a bien diminué, chacun pouvant remplir seaux, comportes, grands sacs poubelle mis à disposition ou autres contenants en fonction des besoins. La distribution sera prolongée les jours suivants jusqu’à épuisement du stock. Les animations se sont prolongées durant l’après-midi avec l’accueil des nouveaux arrivants qui ont pu découvrir les richesses du village élu à travers le diaporama projeté en boucle, mais aussi plonger dans le passé reynésien grâce aux photos en noir et blanc de Jean Mas et s’intéresser à l’expo du CAUE 66 sur les « horts » et jardins. L’association « Bailando » a présenté quelques sévillanes tandis que grillaient les châtaignes de Jalna. Accompagnée de « vi nou » offert par la mairie, la castanyada clôturait dans la tradition cette journée festive au village que les amateurs ont poursuivie en compagnie de Franz Schubert à la chapelle Saint-Paul.