10/11/2017

Des cerises pour Noël ?

cerisiers (3).JPGcersier can Jaume 4 nov 2017 (1).JPG

Des lilas qui épanouissent une deuxième floraison dans les jardins, des feuillages qui résistent en se recroquevillant sans offrir les belles couleurs d’automne, voilà maintenant que les cerisiers fleurissent… Perturbés par le dérèglement climatique aux causes multiples, la nature ne sait plus à quel saint (Galdric ?) se vouer. Ce n’est pas nouveau… En 1976, les vaches grimpaient aux arbres pour attraper les feuilles et l’armée livrait du fourrage aux éleveurs du Centre. Joseph Parayre, homme politique et avocat cérétan déplorait en 1929 dans la revue « Vallespir » les incendies de forêts fréquents dans les Albères et les Aspres qui, plus qu’ailleurs « éclatent avec plus de violence, s’étendent avec plus de rapidité et dévorent ainsi de plus larges espaces, l’extrême sècheresse du climat méditerranéen favorisant leur éclosion et facilitant leur développement. » Les forêts ont repris leurs droits mais les sources taries et les ruisseaux asséchés sont le résultat d’une perturbation récurrente du climat dont ces fleurs de cerisiers sont les témoins involontaires.  

Écrire un commentaire