21/11/2017

Un cimetière bien gardé…

 cimetière Reynés 30 août 2017 (1).JPG

Ce mur bardé de piques de fer protégeant les défunts du cimetière de Reynés Village semble incongru. Mais qui craignait-on au juste ? Des voleurs de chrysanthèmes, des profanateurs de sépultures, vandales, iconoclastes, instigateurs de messes noires… ? Ou peut-être ces pointes servaient-elles « d’espantabruixes » pour préserver le lieu des pouvoirs maléfiques des sorcières. Ce cimetière fut aménagé au début du siècle dernier lorsque le précédent, situé près du presbytère, s’avéra trop petit. La croix en granit d’un séminariste enterré là, tombée près du grenadier, en marquait l’emplacement. Elle fut transportée dans un local municipal puis installée sur le parvis de l’église Saint-Vincent où elle se trouve toujours.

La mairie ayant acquis le terrain actuel, terrasses, murets, escaliers et plans inclinés furent aménagés sur l’espace abrupt qui continue de s’agrandir.

Le premier cimetière de Reynés se situait sous le Castell et lors des terrassements pour la construction de la route trois tombes furent découvertes, vestiges d’une occupation moyenâgeuse. 

09:48 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Un géant abattu

eucalyptus abattu par le vent 17 nov 2017 (4)ok.JPG

La tramontane déchaînée a causé de nombreux dégâts dans la plaine du Roussillon mais  Reynés n’a pas été épargné et les conséquences  de la tempête sont visibles. Tilleuls abattus, mimosas déracinés… Sur le Ventous c’est un eucalyptus de plusieurs dizaines d’années qui s’est effondré, à can Marc, entraînant dans sa chute les branches du cyprès voisin. Impossible au laboureur d’accéder au verger, il doit faire un détour tant que l’arbre ne sera pas débité. Un jardinet et ses semis ont frôlé l’anéantissement et le cultivateur l’a échappé belle…