22/12/2017

Réunion publique du PLU

PLU 7 déc 2017 (3) ok.JPG

Après avoir présenté le village de Reynés avec sa configuration en « veïnats » dispersés et fait l’état des lieux d’un Pont de Reynés en manque d’attractivité et de centre d’intérêt, pour lequel des projets de revitalisation sont en cours d’études, le maire Jean-François Dunyach laisse la parole à Jean-Marie et Michaël Petiau, urbanistes à l’ECOSYS. Ils font part de la difficulté pour un lieu de passage comme le Pont de Reynés de trouver son identité propre entre Amélie et Céret. Pourtant la commune dispose d’atouts à valoriser comme son arrière pays.

ECOSYS intervient auprès des Collectivités, de l’Etat, des aménageurs et des particuliers sur les problématiques d'aménagement et de gestion de l’espace,

Devant un public attentif ils ont développé la procédure et la démarche du PLU (Plan Local d’Urbanisme) soumis aux orientations et aux services de l’Etat, Chambre d’Agriculture, Département…

Sous l’égide du SCOT, Schéma de Cohérence du Territoire, la distribution des logements constructibles se fait en fonction de l’évolution démographique. Les photos aériennes rendent compte de la situation et différentes zones sont définies (ZU zone urbaine, ZAU zone à urbaniser, ZA zone agricole et ZN zone naturelle).

Les textes de lois de plus en plus stricts (loi Grenelle, loi ALUR 2014, loi Macron…) imposent des règles du code d’urbanisme contraignantes.

Jean-Marie PETIAU évoque les 3 périodes qui ont marqué l'urbanisme depuis quelques décennies :

« Une période de construction au "coup par coup", chacun construisant comme bon lui semble sur un terrain qui lui appartient et ce, en laissant à la charge de la collectivité l’essentiel du coût des équipements publics. Une période où l'urbanisation s'est réalisée sous la forme de lotissements avec l'intervention d'un aménageur qui prend à sa charge le coût des équipements. 

La période dans laquelle nous sommes, notamment depuis la loi ALUR (2014) vise une nouvelle urbanité relevant le défi du vivre ensemble en évitant les "parkings à maison", en privilégiant le renouvellement urbain avant toute nouvelle extension d'urbanisation et consommation d'espace.

La présentation d’une OPA (Orientation d’Aménagement et de Programmation) en cours d’élaboration à Reynés donne lieu à des discussions animées, de nombreux présents étant sensibilisés car personnellement concernés et la nécessité d'une opération d'aménagement d'ensemble n'est pas toujours bien comprise et acceptée.  Lorsque le PLU sera arrêté, les personnes publiques associées seront consultées puis le PLU sera soumis à une enquête publique menée par un commissaire enquêteur pour recueillir les observations du public avant l'approbation par la Commune.

Les commentaires sont fermés.