25/12/2017

La magie de Noël

Noël 2017 (1).JPGNoël 2017 (4).JPG

Noël, mot magique qui fait briller les yeux des enfants, Noël où la lumière tente envers et contre tout de percer les ténèbres.

Fête des tout-petits, bercés par de jolies histoires, déçus de comprendre un jour la vérité mais pourtant décidés à garder cet esprit de bonheur et de générosité qui préside à cette époque de l’année.

Le solstice d’hiver  inaugure  le début de la phase ascendante du soleil dans le ciel vers la lumière et coïncide avec l’allongement des jours. Ce sont les flux d'énergie positive qui reviennent, véhiculant leur signification philosophique d’harmonie et d’équilibre du cosmos. Il est célébré dans toutes les civilisations, quelles que soient les croyances.

Sainte-Lucie en Suède, les mystères de Mithra, les cultes d’Harpocrate, la nativité chrétienne, les saturnales romaines, Hanoucca, les mystères d’Orphée, le Dévayana hindou… la date du solstice d’hiver occupe une place privilégiée dans la plupart des civilisations agraires.

Orange ou trottinette dernier cri, tourons ou smartphone, les poupées de chiffon d’antan ou les tablettes d’aujourd’hui tissent autant de liens familiaux et amicaux dans la permanence de cette tradition.

Mais chacun de nous peut être acteur de Noël. Un sourire, une visite, une papillote, une carte, un bouquet de fragon peuvent transformer la tristesse, la solitude, la vieillesse, la maladie en moment de joie partagée. Nul besoin de cadeaux dispendieux. Les enfants le comprennent très bien et sont toujours prêts à s’engager dans une action de solidarité pour peu qu’on leur en donne l’occasion.

Des chansons offertes aux personnes âgées du lotissement, l’unique sapin dans la forêt de chênes décoré de clémentines et de guirlandes dans le plus grand secret à l’intention des plus jeunes, les écoliers de Reynés ont souvent eu l’occasion d’exprimer l’élan du cœur pour une bonne cause.

L’esprit de Noël, c’est ça, dans la nuit de l’hiver, de petites flammes d’amitié, d’amour et d’espoir qui surgissent et que l’on peut saisir si on y prête attention.

Les commentaires sont fermés.