22/02/2018

La Ronde de Reynés en Vallespir dans les starting-blocs

Ronde de Reynés bureau 2018.JPG

Dernière mise au point pour peaufiner la XXVII° édition de la Ronde de Reynés qui mijote doucement au sein de l’association. Ce sera le 11 mars 2018 avec au menu la traditionnelle course de 14 km 200 ouverte à partir des juniors, compte tenu du dénivelé, jusqu’aux Vétérans (Masters) toutes catégories.

Les cadets pourront s’aligner sur La Cinglantane de 5 km 500 ouverte à tous, empruntant la première boucle commune aux deux courses, avec de magnifiques vues sur le Canigou enneigé ou la plaine du Roussillon.

Les inscriptions se font en ligne auprès de Temps Course, au prix de 10 € 50 pour la grande course et 8 € 50 pour la petite.

Les inscriptions par courrier doivent parvenir avant le 5 mars à Temps Course, 8 rue de la République 34000 Montpellier.

Bulletin d’inscription téléchargeable sur le site www.LaRondeDeReynes.com . Infos au 06 70 33 28 05.

Inscriptions et retraits des dossards à la salle multiculturelle de Reynés Village le samedi 10 mars de 9 h à 17 H et le dimanche 11 mars de 7 H 30 à 9 H 00.

A ne pas oublier, la Randonnée pédestre au départ du lotissement du mas Trilles, sans classement. Les inscriptions au prix de 8 € se feront le matin sur place.

Coureurs et randonneurs auront un lot chacun et bénéficieront de ravitaillements copieux, ainsi que de la saucisse grillée servie vers 13 h 00 au village

Il ne reste plus qu’à espérer une météo clémente pour cette course de fin d’hiver mais avec les accents printaniers d’un décor magnifique, saluée par tous les participants unanimes.

N’hésitez pas à venir costumés, pour rendre la fête encore plus belle.

La catalanité au cœur du Centre Cultural Catala del Vallespir

AG 13 fév 2018 (4).JPG

La salle de la véranda aux Echoppes avait bien du mal à contenir les nombreux participants à l’Assemblée Générale du CCCV. Des représentants des différentes  entités culturelles adhérentes étaient présents ainsi que Josep Puigbert, directeur de la Casa de la Generalitat de Perpignan. « C’est la première association de valorisation de la culture catalane que j’ai connue et je salue sa force et son dynamisme. Le Vallespir est le territoire de Catalogne Nord où la langue catalane est la plus présente. Et la revue « Vallespir » est un excellent outil d’ouverture à un espace transfrontalier. »

Après la présentation du bilan d’activités de 2017 par le président Michel Arnaudiès et de la situation financière par la trésorière Yvette Buscato, les projets pour 2018 sont évoqués.

La revue n° 14 est en cours de finalisation et devrait paraître au mois d’avril. Gentil Puig Moreno, secrétaire, qui assurait magistralement la distribution en Catalogne Sud ainsi que la collecte de l’argent est en convalescence en Bretagne, et la relève doit être assurée. Des solutions sont suggérées afin de continuer la diffusion et la livraison dans les différents points de vente avec un partage géographique et un  réseau de volontaires. Gentil continue cependant, avec Joan-Pau et Montse Escudero, respectivement vice trésorier et secrétaire adjointe, à gérer la revue ainsi que le portail informatique www.vallespir.cat où les associations peuvent disposer d’un espace d’information.

 Après le succès de la dernière Fête Catalane, organisée pour et avec les associations du CCCV, la huitième CAT’FESTA se tiendra le dimanche 14 octobre 2018 à Arles sur Tech, épicentre du territoire Roussillon-Emporda. Le programme se dessine avec ballets, musique, poésie, stands… et une participation transfrontalière exceptionnelle des groupes de théâtre El Galliner et Sant-Llorenç de la Muga qui préparent une pièce conjointe.

Les cours de catalan se poursuivent à Reynés avec le professeur Joan-Pau Escudero dans la salle des Echoppes, en alternance avec une séance où les élèves en autonomie sont aidés par Janine Sicre.

A noter la participation du CCCV au Comité de Pilotage de l’Office Public de la Langue Catalane qui soutient une politique linguistique publique en faveur du catalan, en particulier auprès des plus jeunes.

Josep Puigbert évoque les Rencontres Culturelles Pyrénéennes, action menée depuis deux ans avec la Société Andorrane de Sciences qui édite la publication « Art i Historia al Pirineu ».

Consciente du rôle important de vulgarisation de la langue catalane par le CCCV, l’assemblée s’est terminée par des « xerades » (discussions) autour d’un apéritif sympathique.