05/05/2018

Le son puissant du gong rythme la Fête Laotienne au village

Lao.jpg

Manisone Gourmelon, française de fraîche date, et sa famille, ont souhaité célébrer à la fois sa naturalisation et le nouvel an Laotien, 2561, l’année du Chien.

Ils ont ainsi organisé une journée festive, invitant la communauté laotienne du département avec Phone Lovan, Présidente de l’Association des Laotiens de Perpignan, mais également les voisins et amis.

La matinée a débuté par la cérémonie du Baci autour de l’autel pour présenter les vœux de bonheur et de santé à tous.

C’est un « ancien » qui officiait, transmettant ainsi aux jeunes générations une culture de l’esprit profondément enracinée, loin de tout folklore mais vécue au quotidien.

Le repas qui suivait a permis également de faire connaître la cuisine laotienne aux invités, avec un « lap » au bœuf et au poulet, le traditionnel riz collant, une salade de papaye piquante, des tartes aux fruits… Mais aussi les bunyettes catalanes de Marie, que les laotiens ont vraiment appréciées.

Musique, chants et danses ont rythmé la fête. Telle la sardane, le « lamvong », danse d’accueil, est une ronde permettant à tous de participer. En costume traditionnel très coloré, Manisone a interprété un « molam », improvisation poétique et musicale chantée, très populaire au Laos. Accompagnés par des maracas, les nombreux convives présents sont rentrés dans la danse, séduits par la joie de vivre des Lao, faisant connaissance avec une culture méconnue où la spiritualité tient une place importante pour un peuple généreux, doux et tolérant. A l’heure du départ chacun se saluait en joignant les mains devant le visage en signe de sympathie et de respect, heureux de ce moment partagé, des liens interculturels créés à cette occasion grâce à Manisone, Xavier et leur famille.

09:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.