25/06/2018

Carnet de deuil

 

Marie Dartus, née Reb, est née en Lorraine en1926. Elle fréquenta l’école du village durant cette période noire de l’histoire dont l’évocation lui était difficile. Comme pour de nombreux jeunes, ses vacances scolaires étaient consacrées au travail saisonnier, moissons, récoltes de pommes de terre…  Elle rencontra Paul dans les houillères du Bassin Lorrain et après le mariage ils vécurent à Saint-Avold où sont nés leurs deux enfants, Liliane et Guy.

Travailleuse infatigable, elle seconda son mari malade, et pour « faire bouillir la marmite », cumulait deux emplois. Serveuse dans une pâtisserie, elle devenait ouvreuse le soir dans un cinéma du quartier. Elle fut employée dans une base canadienne et plus tard engagée comme VRP pour un fabricant de produits d’entretien, effectuant les trajets avec sa 2CV. Fin cordon bleu, elle adorait cuisiner pour le plus grand plaisir de sa famille et de ses amis qui appréciaient ses bons petits plats.

A l’heure de la retraite, attirés par le climat ensoleillé du pays catalan qu’ils connaissaient pour y être venus en vacances, Marie, Paul et Guy quittèrent leur région pour s’installer au hameau du Vilar. Liliane est restée dans sa Lorraine natale avec son mari et ses enfants. Son frère Guy s’implantera à Reynés en créant une entreprise de dépannage TV hifi, ménager.

Marie, bénévole et diplômée à la Croix-Rouge, était fière de sa médaille d’or, et son engagement s’est poursuivi à Céret.

Depuis le décès de son époux en 2016, elle résidait à la Casa Assolellada de Céret. Coquette, souriante, toujours vêtue et coiffée avec soin, elle aimait parler avec les gens, et malgré des souvenirs parfois capricieux, elle évoquait le temps passé et le bonheur  de voir grandir ses quatre petits-enfants et trois arrière-petits-enfants.

Affaiblie par une grave fracture, Marie s’éteignit à quatre-vingt douze ans pour rejoindre Paul, laissant dans la peine ses enfants et sa famille, mais son âme restera toujours vivante dans leur souvenir.  

Les commentaires sont fermés.