05/07/2018

Redonner le sourire aux enfants malades

Sourire Cérétan 9 juin 2018 (1).JPG

Huit jeunes de onze à seize ans s’activent sur la place de la mairie. Ils ont mangé plus tôt pour être disponibles au service du repas catalan organisé par leur association « Le Sourire Cérétan ». Un délicieux fumet titille les narines des convives venus pour soutenir l’équipe, achetant des cartons pour la rifle qui suivra les agapes.

Née à la suite d’une réunion au PIJ de Céret (Point Information Jeunesse), l’idée a fait son chemin et l’association s’est mise en place, composée de mineurs, encadrée par l’animatrice Carine Bachès.

Des actions sont menées par l’équipe, rifles, concerts de rock, fabrication d’objets décoratifs vendus lors de manifestations, comme la fête de la cerise à Céret afin de récolter des fonds au profit de l’association parisienne « Envol ». Cette structure a pour but d’accompagner des enfants atteints de maladies graves en leur proposant des activités de thérapie récréative, des séjours résidentiels, escalade, canoë…,  chaque enfant sous la responsabilité d’un adulte, pour les aider dans leur démarche de reconstruction personnelle.

Les bénéfices générés seront transmis à l’association Envol le 12 juillet 2018 pendant le séjour à Paris organisé par l’Accueil Ado de Céret.

 Charlotte, seize ans, est la présidente. « Ça me fait plaisir de voir le sourire des enfants. »

Luce, douze ans, la trésorière, de Saint-Jean Pla de Corts, a « très envie de faire du bien, d’aider les autres. » La secrétaire, Claire, de Céret, a treize ans. Leur motivation est très forte. Nicolas, douze ans, « aime s’investir pour aider les enfants malades. » Marie, seize ans, vice présidente, « souhaite devenir infirmière ». Cette expérience lui montre « la réalité avec ces enfants malades, à qui d’autres enfants font oublier un temps qu’ils sont dans un hôpital. »

Ils espèrent pouvoir accueillir l’an prochain les enfants d’Envol  pour un séjour gratuit dans le département, et recherchent activement l’aide financière de sponsors.

Nul doute que cette première journée de partage solidaire se renouvellera grâce à l’énergie et la volonté de cette équipe d’adolescents bien décidés à s’investir pour apporter aux enfants malades le « Sourire Cérétan ».