05/09/2017

Reynés, dernière étape du rallye Aspavarom.

rallye du 10 septembre 2017 préparation (5).JPG

Le village de Reynés se prépare à accueillir un événement festif, sportif et culturel, le dimanche 10 septembre, organisé conjointement par l’association boulounenque ASPAVAROM (ASsociation pour le PAtrimoine de la VAllée de la ROMe) dont Véronique Bazia est la présidente et celle de Jean-Paul Escudero Reynés-Patrimoine-Culturel.

Ce vingt-deuxième rallye de découverte du patrimoine étend cette année son territoire de recherche en proposant une troisième et dernière étape à Reynés, après le Boulou où sera donné le départ, et Maureillas. A l’arrivée à la salle des fêtes, un apéritif sera servi suivi du repas avec melon au Banyuls, poulet aux gambas, mousse au chocolat et café. De quoi reconstituer les forces après les efforts physiques et intellectuels consentis durant le périple…

Pour répondre aux différents questionnaires distribués à chaque étape, il est recommandé de se munir de cartes géographiques, d’une boussole, d’un mètre, d’un dictionnaire, de bonnes lunettes, des cahiers de la Rome, de livres d’histoire, de botanique, de chaussures confortables, bref, de tout le matériel du parfait petit détective.

Les résultats seront proclamés et les réponses dévoilées après le café tandis qu’est prévue une visite en immersion d’un site historique du village de Reynés.

Renseignements et inscriptions jusqu’au 6 septembre 2017 au 06 16 53 35 63

28/08/2017

La légende de Notre-Dame del Roure

N D del Roure (2).JPG

Il était une bergère qui gardait son troupeau… Intriguée par l’attitude de son bœuf scrutant les branches d’un chêne, elle découvrit une image de la vierge nichée dans le feuillage. C’est la belle légende de l’église Notre-Dame del Roure, chantée par les Goigs en l’honneur de la Vierge. Des fragments de l’arbre sacré étaient conservés dans une armoire et quelques fibres distribuées aux pèlerins favorisaient la suite de leur voyage.

Perché sur son promontoire le petit édifice roman domine la plaine depuis le XII° siècle, avec sa nef unique rehaussée d’une voûte en berceau brisé, son abside semi-circulaire couverte d’un cul-de-four et son clocher-mur à deux baies. Restaurée en 2000 la chapelle a été classée monument historique en 2006.

Avec son retable baroque du XVII° siècle, très coloré, où figurent en bonne place Sant Galdric et Sant Isidro, protecteurs des récoltes, ses deux Vierges du XVIII° siècle « habillées », selon la tradition de la Catalogne, et surtout, ses fresques médiévales d’une beauté remarquable représentant des scènes narratives, la chapelle recèle de véritables trésors. C’est donc un magnifique bijou que Julie Schlumberger du Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier a fait découvrir à la poignée de visiteurs, certains munis de la carte Pass permettant de visiter à prix réduits différents sites dans les Vallées Catalanes du Tech et du Ter.

Les prochaines visites sont programmées le mercredi 6 septembre à 11 H à N-D del Roure (hameau de Taillet) et le vendredi 22 septembre à 11 H à l’église Saint-Vincent de Reynés.  

15/08/2017

Jean-Jacques et la cuisine solaire

Jean-Jacques devant le four solaire.jpg

Reynésien d’adoption, Jean-Jacques Serra est un spécialiste de l’énergie solaire puisque sa carrière s’est déroulée à Odeillo où il était directeur du four solaire militaire.

Il a présenté de nombreuses conférences sur ce sujet, comme à Reynés en 2014, à Canet, Sorède, Arles sur Tech, à Béziers, Grenoble, à Porto ou à Faro, au Portugal, dans le cadre du Congrés Consolfood  sur la cuisine solaire en janvier dernier. Il retournera au Portugal en 2018 pour présenter une communication sur le Padre Himalaya et au printemps 2018, il tiendra à Collioure une conférence sur l’histoire des fours solaires.

C’est donc avec passion qu’il a participé en tant que membre de la commission scientifique à la reconstruction du four solaire de Sorède avec l’Association « Les Amis du Padre Himalaya ». Cette réalisation fantastique, fruit d’un travail et d’une expérience de longue haleine, est opérationnelle depuis  un an avec un nombre important de visiteurs.

Parmi les projets envisagés a été programmé le dimanche 27 août un événement remarquable dont Jean-Jacques est l’instigateur : l’organisation sur le site du Mas del Ca à Sorède d’une journée de démonstration de cuisine solaire et d’emploi de procédés solaires pour le traitement de la nourriture.

L’objectif de cette journée est de favoriser la rencontre entre inventeurs et fournisseurs de cuiseurs solaires, spécialistes reconnus, utilisateurs de ce type de matériel, et le grand public.

Jean-Jacques a contacté plusieurs personnalités et associations qui ont répondu favorablement à son invitation. Des professeurs portugais, espagnols et français se succèderont donc tout au long de la journée et des stands de présentation de matériel par des fabricants, distributeurs ou pratiquants seront ouverts.

Il faut juste espérer que le soleil sera au rendez-vous…

Pour contact et réservation : 06 42 45 29 19 ou contact@foursolaire.org