03/08/2016

Concert de guitare classique

 

Philippe Mouratoglou (6) - Copie.JPG

Un concert de guitare classique de haut niveau a été organisé par l’association « Pedres i Pedretes » dans l’église Saint-Vincent, au profit de la restauration des églises de Reynés.

Présenté par Paul Estienne, président de la Fondation du Patrimoine, Philippe Mouratoglou a captivé les auditeurs par sa virtuosité et son charisme. Après une pièce de sa composition, il a offert un répertoire varié, avec la musique des compositeurs Ferran Sor, catalan du XIX° siècle, l’italien Giulio Regondi, l’allemand Sylvius Leopold Weiss ou le cubain Leo Brouwer et le franco-argentin Fernando Ackerman, du XX°, évoluant ainsi du romantisme au contemporain.

Entre force et délicatesse, le guitariste vit sa musique, il fait corps avec son instrument. Les multiples expressions de son visage épousent les crescendos des accords et les harmonies élégantes et gracieuses.

« Oiseau rare au pays des six cordes », d’après Thierry Quénum, ses doigts voltigent sur les cordes, font vibrer les notes qui deviennent gouttelettes légères puis cascade rafraîchissante ou torrent impétueux.

Cet artiste de Strasbourg  a joué dernièrement à la Sagrada Familia après une tournée en Thaïlande. Il se produit avec sa compagne la Soprano Ariane Wohlhuter et avec l’orchestre Mozart Toulouse Midi Pyrénées. Il a également créé un dialogue avec la guitare flamenca de Pedro Soler autour de l’œuvre « Rumores de la Caleta » d’Isaac Albeniz. En association avec le clarinettiste Jean-Marc Foltz et le producteur Philippe Ghielmetti, Il a fondé  « Vision Fugitive » nouveau label discographique.

Les prochaines prestations de son programme international le conduiront à New-York, Berlin, en Grèce et en Russie, avant de revenir certainement à Reynés  pour un second concert, toujours au profit de la restauration de l’église du Vilar

02/06/2016

La flûte fait son show.

Le « Cant dels Ocells » de Pablo Casals, cher au cœur des catalans, ouvrait la « balade musicale » donnée en l’église Saint-Vincent de Reynés par Marie-Pierre Michel, flûtiste talentueuse accompagnée par Anne Gatenby au piano et Peny O’Kane à la flûte traversière. Les amateurs étaient venus en nombre dans ce cadre merveilleux au magnifique retable du XVIII° siècle.

Ils ont été enthousiasmés par le programme éclectique proposé, savourant la « Berceuse » de Gabriel Fauré, la « Habanera » de Maurice Ravel ou « Tristesse », une Etude de Frédéric Chopin que Serge Gainsbourg a reprise pour sa chanson « Lemon incest »,  l’Opéra catalan de Don Gil de Alcala « Todos los Manyanitos », la « Barcarolle » des Contes d’Hoffmann, de Jacques Offenbach, fredonnée par les spectateurs. Et enfin le point final, « l’Ave Maria », mélodie de Charles Gounod conçue pour être associée au Prélude de Jean-Sébastien Bach, que chacun a écouté avec recueillement.

Marie-Pierre assortit la prestation de commentaires pertinents, souvent plein d’humour, et de consignes permettant ainsi de mieux apprécier la musique.

Entre énergie et talent, c’est un trio de choix qui régala un public enchanté et la soirée se termina autour du verre de l’amitié à la mairie de Reynés.Marie-Pierre, Peny et Anne.JPG

20/04/2015

Les enfants sous le charme de la musique

L'Ecole de Musique du Vallespir a organisé un stage de musique gratuit pour les enfants de l'école de Reynes. Pour clôturer ce stage un spectacle a été offert aux parents, enseignantes de l'école et élus. Les petits ont montré le travail réalisé pendant trois jours avec la professeure de musique Maryline Romeu. 

ecole 04 2015 021.JPG

Une dizaine d'enfants de tous âges a chanté accompagné  par l'accordéon et également joué dans un ensemble de percussions, sans oublier une initiation à la danse contemporaine. Le maire, Jean-François Dunyach, a remercié l'EMV pour cette initiative et a convié le public au verre de l'amitié.