05/09/2017

Ouverture de classe à Reynés

rentrée  2017 4 sept (8).JPG

La rentrée à l’école du Pont de Reynés s’est effectuée sous de bons auspices puisqu’une troisième classe élémentaire a été ouverte par l’Académie, les effectifs ayant notablement augmenté. Nathalie Robert est nommée sur le poste. Venue d’Amélie les Bains-Palalda où une fermeture de classe a été décidée, c’est avec plaisir qu’elle intègre l’équipe éducative de Reynés.

La répartition des élèves décidée d’un commun accord affecte la classe du CP avec 14 élèves à Nathalie Robert, celle du CE1/CE2 (23 élèves) à Julie Companyo tandis que la directrice Danièle Bauer aura les 26 CM.

Les mêmes enseignantes de maternelle reprennent leur place, Géraldine Bosch avec les plus petits de 2 à 4 ans (23 élèves) et Marie Bournet à la direction avec 20 grands de 4 à 6 ans.

Et c’est avec une énergie et un enthousiasme revitalisés par les vacances d’été que les enseignantes vont aborder conjointement les projets nouveaux préparés dans le cadre des programmes pédagogiques officiels et qui génèrent comme d’habitude une motivation particulièrement enrichissante auprès des élèves

13:54 Publié dans éducation | Lien permanent | Commentaires (0)

25/06/2017

Atelier « Jeux de lecture » à Saint-Paul

Un jeune public attentif.jpg

Animation singulière et petits cris joyeux sous les oliviers de la chapelle Saint-Paul, mise à disposition par la mairie de Reynés: le RAM (Relais d'Assistantes Maternelles), dispositif de service public itinérant et gratuit, officie. Animé par Liliane Garcès, professionnelle de la petite enfance, Lydie Hoareau, lectrice de "Trois P'tits Tours" et par de nombreuses assistantes maternelles, un atelier "Lecture Nature" a permis à une dizaine de jeunes enfants d'écouter des histoires courtes dans un cadre approprié à la poésie. Un atelier de peinture a également été improvisé sur place, permettant aux tout petits de jouer avec les couleurs et de profiter de cet instant magique entrecoupé de jeux, de chants et d'un goûter devant la chapelle.

Quelques mamans et nourrices présentes ont pu s'informer sur cette structure qui "organise des rencontres entre professionnels, familles et enfants pour faire des activités partagées propres à renforcer les liens éducatifs par un travail en transversalité entre public et privé".

Le Relais couvre les communes de la Communauté de Communes du Vallespir avec un réseau de partenaires œuvrant dans l’intérêt de l’enfant et de sa famille et propose un planning mensuel d’actions adaptées aux besoins des jeunes enfants. Le calendrier des permanences et de ces actions, telles l'exposition de peinture des tout petits  à voir au local du RAM (avenue Vignes-Planes à Céret) le mercredi 28 juin 2017 à partir de 10 H ou la Kermesse de l'eau aux Thermes du Boulou (le jeudi 29 juin de 10 H à 12 H) sont à découvrir sur le site: ramccv@vallespir.com 

19/04/2017

Le « Souvenir Français » à l’école

Souvenir Français 28 mars 2017 (2).JPG

Dans le cadre de l’enseignement de l’histoire, les élèves du CM de l’école du Pont de Reynés ont été sensibilisés par Antoine Guerrero, Délégué Général Honoraire du Souvenir Français et Président du Centre Départemental de Mémoire des Pyrénées Orientales, unique en France, aux évènements majeurs ayant eu pour cadre notre terre de Catalogne.

Depuis nos ancêtres les …Ibères, la situation de notre territoire a évolué, du passé espagnol à l’intégration à la France en 1659, puis la création du département des Pyrénées Orientales le 3 mars 1790. La population traumatisée éprouvait bien des difficultés à s’adapter à ces changements, et son histoire catalane restait bien vivante dans les mémoires.

Antoine Guerrero a dévoilé les décades, les mois, floréal, vendémiaire…, les jours, primidi, duodi…, nouvelles appellations du calendrier révolutionnaire bannissant toute référence à l’ancien système et supprimé en 1806 par Napoléon. Il a parlé de Fabre d’Eglantine, de Danton, de la guillotine, de la  Révolution et de la République…

Il a évoqué enfin la campagne des Pyrénées, dernier conflit où les combats se sont déroulés sur notre sol. Il a décrit cette guerre de contact où les soldats vêtus de couleurs vives s’affrontent à l’épée face à face.

L’exécution du roi Louis XVI le 21 janvier 1793 sonnera le signal de l’invasion espagnole et tous les villages du Roussillon seront impliqués dans cette guerre.

Le 1° mai 1793 le commandant de l’armée espagnole, le Général Antonio Ricardos Carillo, engage la grande bataille du Boulou, soldée par la victoire française grâce au Général Dugommier et inscrite sur un pilier de l’Arc de Triomphe à Paris.

Le fait d’armes tragique qui impressionne les élèves, c’est l’histoire du petit tambour Pierre Bayle, dix ans, enfant de troupe mort à Biure d’Emporda d’un éclat d’obus le 1° novembre 1794 après avoir joué du tambour toute la nuit pour masquer le bruit de la préparation militaire de l’artillerie française.

Ce petit garçon de leur âge, ils le retrouveront bientôt en se rendant près de sa statue érigée sur la place Rose du Boulou où ils visiteront le musée de l’Histoire. Ils marcheront également sur les pas des soldats jusqu’au Pla del Rey dont les panneaux explicatifs illustrent les étapes de cette terrible bataille.

21:47 Publié dans éducation | Lien permanent | Commentaires (0)