07/08/2018

Cinéma en plein air

ciné plein air 27 juil 2018 (2).JPG

Tandis que la lune à son apogée s’éclipse discrètement dans l’ombre de la terre, cédant pour une fois la vedette à la planète Mars, une autre rencontre se déroule sur la place de la mairie à Reynés. Celle de deux mondes dans le film projeté par Michel Laporta « la Ch’tite Famille »  de Dany Boon, où la confrontation entre le héros, star du designer et son clan aux origines prolétaires et ch’tis s’avère fracassante.

Un œil sur l’écran et l’autre sur le ciel, les nombreux spectateurs ont pu savourer l’humour du scénario dans la fraîcheur relative d’une soirée d‘été pour cette première séance de cinéma en plein air offerte par la mairie.

05/08/2018

Pierrot le facteur ne passera plus…

 

Pierre est né le 13 octobre 1926 au foyer de Berthe et Pierre Mas, agriculteurs et postiers au Pont de Reynés. Son père tenait alors le bureau de poste et c’est à vélo que sa maman distribuait le courrier. Après les années d’école avec son frère Marcel et sa petite sœur Mireille, il travaille dans les propriétés familiales, tout en se « louant » à la journée chez des agriculteurs. Il entre ensuite à la papèterie d’Amélie les Bains  avant de faire des remplacements comme facteur, métier qu’il exercera jusqu’à la retraite. A vélo, en moto ou en 4L, sa tournée le conduit dans tous les coins du Vallespir. Distribution du courrier qui prenait parfois, sans officialisation aucune, des allures de service à la personne, comme apporter des médicaments pour les malades ou le poisson du vendredi dans les écarts.

Il épousa Paulette Sella, du Boulou, et ils eurent trois garçons, Serge, Gilbert et Elie, six petits-enfants et trois arrière-petits-enfants qu’il choyait à toute occasion.

Catalan bien ancré dans le terroir, il entretenait soigneusement ses propriétés, vignes et cerisiers ainsi que son jardin potager dont il était très fier, domaine où la concurrence amicale avec les voisins, troc et échanges de bons procédés étaient de rigueur. Les « claps » de champignons de la montagne n’avaient pas de secrets pour lui. En automne le cliquetis du pressoir lorsqu’il faisait son propre vin attirait les élèves de l’école qui descendaient le voir fouler et presser le raisin tout en donnant les explications sur un ton docte de professeur de sciences.

Fervent supporter du Céret Sportif, il avait la passion de la pétanque qui l’a conduit en demi-finale d’un des plus grands concours départementaux, les Emblèmes Fédéraux, avec Claude Carbasse et Sylvain Coste.

C’est une nouvelle figure du village qui disparaît, un sourire bienveillant qui s’éteint et une voix sonore qui se tait mais qui résonnera longtemps encore dans le « veïnat » du Pont de Reynés. 

04/08/2018

L’art pluriel à Saint-Paul

Claude Martin 25 juil 2017 (1).JPG

Peintres, sculpteur et photographe, c’est un bouquet d’artistes qui exposeront cet été dans la jolie chapelle aux oliviers.

Bernard Ougier, peintures et sculptures, Michel Courtois avec ses photographies et Claude Martin un habitué des lieux se partageront les cimaises pour le plus grand plaisir des visiteurs. Le vernissage aura lieu le samedi 4 août à 17 H et l’exposition sera ouverte tous les jours du 4 au 16 août de 15 H à 19 H.