02/11/2017

Premier baptême du siècle au Vilar

baptême Vilar 28 oct 2017 (8).JPG

Elle s’appelle Bérénice. Elle a tout juste un an. C’est pour elle que l’église Sainte-Marie du Vilar a ouvert ses portes.

Accompagnée de ses parents Céline et Christophe Cubaynes, de sa marraine et de son parrain, elle a reçu le sacrement du baptême sur les fonds baptismaux du XI° siècle. Un petit événement puisque aucun baptême n’avait été célébré au Vilar depuis vingt-quatre ans. Le temps printanier a permis au Père Etienne d’accueillir Bérénice et sa famille sur le parvis de l’église récemment rénovée, avant la célébration dans la nef apprêtée pour l’occasion par Danielle et Liliane, les « petites mains » de la paroisse. La famille de Bérénice est très ancienne à Reynés puisque ses aïeux reposent au petit cimetière du Vilar depuis 1856. Yvonne, l’arrière-grand-mère de la fillette se souvient que son propre grand-père travaillait le fer sur la route de Taillet. C’était Jean Ferrer et on le nommait naturellement « al ferrer » (le forgeron). La cérémonie achevée, c’est en marchant, avec l’aide de sa maman, que Bérénice très fière a parcouru les dalles de la nef sous les applaudissements de sa famille, et franchi le perron vers un avenir ensoleillé. L’église Sainte-Marie a refermé ses portes, en attendant la poursuite de sa restauration intérieure, soutenue par la souscription toujours ouverte. Contacts : Mairie de Reynés : 04 68 87 18 55 et Fondation du Patrimoine : www.fondation- patrimoine.org/41775   

Les containers font peau neuve

containers route de Reynés oct 2017 (5).jpg

La Communauté de Communes du Vallespir poursuit à Reynés l’embellissement des colonnes enterrées de tri sélectif.

De nouveaux containers ont été habillés de magnifiques photos du village prises par le photographe officiel Thomas Anies, à La Cabanasse près de la voie verte ou sur la route de Reynés Village. Feuillages verdoyants, petits ponts, rivières et cascades, des paysages rafraîchissants attirent le regard. D’autres vues seront installées à des points spécifiques de grande traversée, devant la pharmacie ou à la Palmère, de quoi mettre en valeur les installations et inciter les usagers à faire preuve de civisme et à respecter l’environnement. 

27/10/2017

En compagnie de Franz Schubert à la chapelle Saint-Paul

concert Saint-Paul 22 oct 2017 (10).JPG

Parler de concert exceptionnel est une évidence, louer la qualité des interprètes en est une autre, tant les prestations des soirées de « L’Automne Musical en Vallespir » sont toutes plus éblouissantes les unes que les autres.

La chapelle Saint-Paul qui a servi de décor au Voyage Musical en compagnie de Franz Schubert a séduit les nombreux choristes par son acoustique incomparable, leur faisant découvrir là des sonorités nouvelles.

Avec Christian Papis en chef de chœur et narrateur, au fil de « leader » et d’émouvantes pièces pour piano et cordes, se déroulait la vie du célèbre compositeur et Franz Schubert nous devenait familier.

Né à Vienne en 1797, douzième enfant de sa famille, petit de taille, surnommé « champignon », « d’une intelligence divine », « il savait tout avant qu’on le lui apprenne ». Gravement malade, il perd ses cheveux, entame sa huitième symphonie qui ne sera jamais achevée. Il meurt à trente et un ans de la fièvre typhoïde, laissant plus de mille œuvres. Pauvre résumé d’une vie aussi riche…

Le concert débuta par une surprise : « L’impromptu n° 4 » avec au piano Dihn Barbry du Conservatoire de Perpignan, suivi de quelques beaux leader, du « Trio n°2 Opus 100 » devenu célèbre avec le film Barry Lyndon, accompagné d’Emilie Benterfa au piano, Mélina Rouquié au violoncelle et Alexia Turiaf au violon et un intermède plein d’humour, clin d’œil aux « Frères Jacques » sur le thème de « La Truite ». La deuxième partie du concert était consacrée à la « Messe en Ut Majeur » chantée par quatre solistes, Lambert Barthès, ténor, Odile Pech, mezzo-soprano, Zihao-Marc KE, baryton, et Lauranne Oliva, soprano, soutenus par les choristes de « L’Accent Lyrique ». L’occasion de tomber sous le charme de la voix extraordinaire de la jeune Lauranne, 17 ans, dont l’ampleur du talent promet de s’épanouir pleinement pour le plus grand bonheur de son public.

Bertrand Gautheron rappela que le partenariat avec MŪSIC, musée des instruments du monde de Céret, offre à chaque spectateur la possibilité de s’inscrire pour une visite gratuite et guidée par le Directeur du musée.

L’association « Musiques et Voix en Pays Catalans » poursuivra son voyage musical après les vacances de Toussaint avec d’autres concerts à venir. Renseignements et réservations : 06 99 88 90 43, Email : fcpc.ceret@gmail.com, site internet : www.amuvall.org   

09:05 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)