29/12/2017

Nouvelles du Comité de Jumelage Reynés-Maçanet de Cabrenys.

St Paul 2009.JPG

L’Assemblée Générale de l’association se tiendra le samedi 6 janvier 2018 à 17 H dans la Salle des Echoppes du Pont de Reynés. A l’ordre du jour les bilans moral et financier, les projets pour 2018 avec la célébration du trentième anniversaire de la création du Comité, et la préparation de la fête de la Saint-Paul du dimanche 28 janvier 2018 avec la messe, le mimosa bénit, les « boles de picolat », les bunyetes, la tombola, la course des enfants de Reynés et la ballada gratuite de sardanes avec la cobla « Principal del Rossello ». On peut déjà réserver pour le repas au 04 68 87 30 14.

Toute nouvelle adhésion à l’association est la bienvenue et il n’est pas nécessaire de connaître le catalan, l’initiation se fera naturellement… L’AG sera clôturée par la traditionnelle Galette des Rois.

27/10/2017

En compagnie de Franz Schubert à la chapelle Saint-Paul

concert Saint-Paul 22 oct 2017 (10).JPG

Parler de concert exceptionnel est une évidence, louer la qualité des interprètes en est une autre, tant les prestations des soirées de « L’Automne Musical en Vallespir » sont toutes plus éblouissantes les unes que les autres.

La chapelle Saint-Paul qui a servi de décor au Voyage Musical en compagnie de Franz Schubert a séduit les nombreux choristes par son acoustique incomparable, leur faisant découvrir là des sonorités nouvelles.

Avec Christian Papis en chef de chœur et narrateur, au fil de « leader » et d’émouvantes pièces pour piano et cordes, se déroulait la vie du célèbre compositeur et Franz Schubert nous devenait familier.

Né à Vienne en 1797, douzième enfant de sa famille, petit de taille, surnommé « champignon », « d’une intelligence divine », « il savait tout avant qu’on le lui apprenne ». Gravement malade, il perd ses cheveux, entame sa huitième symphonie qui ne sera jamais achevée. Il meurt à trente et un ans de la fièvre typhoïde, laissant plus de mille œuvres. Pauvre résumé d’une vie aussi riche…

Le concert débuta par une surprise : « L’impromptu n° 4 » avec au piano Dihn Barbry du Conservatoire de Perpignan, suivi de quelques beaux leader, du « Trio n°2 Opus 100 » devenu célèbre avec le film Barry Lyndon, accompagné d’Emilie Benterfa au piano, Mélina Rouquié au violoncelle et Alexia Turiaf au violon et un intermède plein d’humour, clin d’œil aux « Frères Jacques » sur le thème de « La Truite ». La deuxième partie du concert était consacrée à la « Messe en Ut Majeur » chantée par quatre solistes, Lambert Barthès, ténor, Odile Pech, mezzo-soprano, Zihao-Marc KE, baryton, et Lauranne Oliva, soprano, soutenus par les choristes de « L’Accent Lyrique ». L’occasion de tomber sous le charme de la voix extraordinaire de la jeune Lauranne, 17 ans, dont l’ampleur du talent promet de s’épanouir pleinement pour le plus grand bonheur de son public.

Bertrand Gautheron rappela que le partenariat avec MŪSIC, musée des instruments du monde de Céret, offre à chaque spectateur la possibilité de s’inscrire pour une visite gratuite et guidée par le Directeur du musée.

L’association « Musiques et Voix en Pays Catalans » poursuivra son voyage musical après les vacances de Toussaint avec d’autres concerts à venir. Renseignements et réservations : 06 99 88 90 43, Email : fcpc.ceret@gmail.com, site internet : www.amuvall.org   

09:05 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

24/09/2017

« Joyeux anniversaire Big Band Harlem ! »

concert 8 sept 2017 (11).JPG

C’était la fête ce vendredi soir à l’Aire de Loisirs du Pont de Reynés où la formation Harlem Nights, issue d’une classe d’ensemble de la Casa Musicale de Perpignan, célébrait ses dix ans. Sous la baguette du reynésien Gavin Hackett, chef d’orchestre fondateur, une vingtaine de musiciens, jeunes du Conservatoire, d’autres plus âgés, amateurs et professionnels, ont donné un concert magistral de grande qualité. Saxophones, trombones, trompettes, flûtes, guitare claire et basse pour la rythmique avec un répertoire de jazz et swing des années trente à cinquante, Duke Ellington, Count Daisy ou Glen Miller, ont entraîné les danseurs sur la piste.

Ce grand orchestre se produit très souvent en concerts gratuits sur diverses scènes locales, tandis que les professionnels exécutent des prestations payantes, intégrant parfois une troupe de danseurs, les Swing Jammer’z de Montpellier ou les danseurs de Lindy Hop de la Casa Musicale, aux chorégraphies adaptées à la musique, pour des soirées cabaret « So What » à l’ambiance New Orléans des années trente...

Les amis venus ce soir écouter les musiciens et partager le repas sont tombés sous le charme. Chantal et Jean, enchantés: « C’est convivial, on retrouve des nationalités différentes, c’est un orchestre cosmopolite. » Jean-Paul, admiratif : « Belle prestation, un travail énorme, jamais vu à Reynés. »

Caroline, saxo baryton, se félicite de « ce concert d’un sacré niveau, fruit d’un vrai travail, riche d’une mixité d’âges avec quatre ou cinq anciens, dont un octogénaire, aux côtés des plus jeunes. »  

De la très bonne musique, l’amitié, la convivialité, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette belle soirée anniversaire une réussite