20/06/2018

Un air d’Andalousie à Reynés avec Bailando

portes ouvertes 9 juin 2018 (14).JPG

Sur un rythme de castagnettes et de claquements de talons évoquant les battements du cœur, l’association Bailando a offert lors de ses « Portes Ouvertes »  une prestation de toute beauté. Spectacle haut en couleurs  dans le bruissement des robes virevoltantes et l’ondoiement des éventails, avec des notes fortes ou douloureuses tout comme sont les saisons de la vie. Les jeux de mains, la souplesse des doigts et des poignets, la tête haute et le menton volontaire, bras et jambes exprimant l’ardeur des sentiments, le corps à l’unisson raconte l’histoire toujours renouvelée de la rencontre, la passion, la dispute et la réconciliation.

Avec « Amores de niňos Sevillana », « Allegria El Trini », le « Fandango de Huelva »… les solos de la jeune Marie et de Sandrine, la professeure, les danses s’enchaînaient, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Choisie par Dickie la présidente, une Sevillana mâtinée de sardane, à l’origine floue, évoquait le rapprochement avec le patrimoine catalan.

Les danseuses invitaient ensuite les spectateurs à se joindre à elles pour une Sevillana festive, avant le tirage de la tombola et l’apéritif dînatoire.

Par quelques mots, Marie la trésorière manifestait son « plaisir de se retrouver dans la joie, de danser et de s’amuser en apportant avec elles un peu d’Andalousie. Bailando con todos, bailando sempre. (Danser ensemble, danser toujours) » .

« Une heure de Sevillanes équivalant à deux heures de gym, 300 m de nage libre ou une séance chez le psy, pour une petite cotisation à l’association, payez-vous « une santé d’enfer ».

Contacts : 06 34 68 93 88/ 06 71 37 87 52/ contactbailando@gmail.com  

08:51 Publié dans Culture, Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

26/03/2018

Petit retour sur la course de Reynés

12 mars 2017 (31).JPGR dr R 2018 11 mars (15).JPG

La participation importante de coureurs reynésiens à la Ronde de Reynés en Vallespir mérite qu’on s’y attarde. Pas moins de vingt six habitants de ce joli petit village se sont inscrits à l’un ou l’autre des deux parcours, la Ronde 14 km 200 ou « La Cinglantane » 5 km 500. Certains sont venus courir en solo, comme Marie Armentier sur la grande course (1° V 3), Corinne Brotons, Véronique Gruel, ou Michel Jouyaux et sur le petit parcours Catherine Chenel, (2° Senior), Régis Valentini, Julien Soler et moi-même (1° V4). De nombreux coureurs étaient venus en famille. Audrey Morato et Frédéric Hébrard, les Borreil avec Marcel à la Cinglantane, sa fille Mélissa (1° Espoir aux 14 km) et son frère Jean. Les Rone, Florence, Guillem sur la grande et leur fils Mathias (2° Cadet de la petite). Les Gineste, Sylvie aux 14 km et Bastien (3° Cadet à la Cinglantane). Les Mainfroid, Nelly et Christophe sur la Ronde. Les Blanch, Carine (2° Senior du 14 km), Laetitia et Marie leur maman (1° V3) pour la petite course. La palme revient à la famille Arnaudiès, tous dans le grand circuit, Florence, Camille et Etienne, encouragés au ravitaillement du mas Santol par les applaudissements enthousiastes de leurs supporters familiaux au grand complet, des plus petits descendants Myla, Laïa, Paul et Jules, jusqu’aux arrière-grands-parents Angèle et Marcel.

A noter que de nombreux jeunes coureurs ont été élèves à l’école du Pont de Reynés où les méthodes pédagogiques font la part belle à la pratique sportive dans la nature et l’environnement proche sur les sentiers de l’Escarapic. Les écoliers participent chaque année aux courses organisées par le Comité de Jumelage Reynés-Maçanet de Cabrenys pour la Saint-Paul et la Saint-Jean. La directrice actuelle, Danièle Bauer a d’ailleurs couru elle aussi sur le grand parcours. L’air vivifiant de Reynés et la convivialité de cette manifestation qui devient un vrai bonheur au fil des kilomètres, sont sûrement les raisons de cet engouement pour une des plus belles courses du département.

10:28 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

15/03/2018

Soleil, bonheur, mimosa et record de participation pour la Ronde de Reynés

R de R 2018 11 mars (1).jpgR dr R 2018 11 mars (5).JPG

Immense succès pour la XXVII° Ronde de Reynés en Vallespir qui a bénéficié d’une journée extraordinaire. Les quatre cent quatre coureurs en petites manches ont même transpiré ! Le bonheur de courir devant un panorama somptueux illuminé par les mimosas en fleurs se lisait sur tous les visages.

Pour Robert, un habitué de longue date, « c’est un plaisir de venir à Reynés et d’admirer ces belles montagnes. » D’après Jean-Marie « c’est un des plus beaux circuit du département. » Damien en magicien « regrette qu’il n’y ait pas plus de déguisements. » Marylène, des Vigatanes du Boulou, apprécie « l’esprit du club. Si quelqu’un a un problème, on s’arrête pour le secourir, peu importe le chrono. » Dominique offre une fleur à chaque dame. « C’est une course très bien organisée, les bénévoles sont sympas, les coureurs volontaires et le cadre magnifique. »

Marcel a très bien couru la petite Cinglantane, mais « déteste les derniers cinq cents mètres en montée »

Mathieu, arrivé premier des quatorze kilomètres avoue : « Je me suis régalé sur ce beau parcours varié. » David trouve que « c’est une super course, vallonnée, difficile avec ses relances. » Marie, ancienne présidente et première master 3, libérée des obligations, peut participer à cette « très belle course, aux ravitaillements équilibrés. » Anaïs, neuf ans, est ravie, sa maman Karine et sa mamie Marie sont montées sur le podium. « Elles ont eu plein de cadeaux ! »

Les randonneurs, une centaine, étaient satisfaits eux aussi, même Marc qui, s’étant trompé de point de départ, a fait le parcours à l’envers et a trouvé malgré tout « l’ambiance magnifique ». Denis apprécie vraiment la grillade à l’arrivée et Alain trouve le boudin excellent.

La course repousserait-elle les limites de l’âge ? C’est le cas pour Pierre Sablé, quatre vingt trois ans, premier master 5, classé premier au marathon de Paris et deuxième à New-York dans sa catégorie, en lice pour Rome au mois d’avril. Coureurs locaux (dont une quinzaine de Reynés) mais aussi de l’extérieur, comme ces huit participants de Lattes, (Hérault), invités par Alain Bocabarteille, trésorier de l’association. Jackye, chef de file de l’équipe a même été primée.

Le dernier mot revient à Bernard Marco, le président : « Un parcours idyllique dans un cadre idéal et des coureurs enthousiastes qui assurent le succès de la manifestation. »

Rendez-vous est pris pour la XXVIII° édition en mars 2019.